Madagascar: Professeur Raymond Ranjeva - Pour le respect du « Masina »

Le professeur Raymond Ranjeva est pour le respect du « Masina ».

La construction du colisée au Rova a été au centre du débat, lors de cette émission spéciale.

Le professeur Raymond Ranjeva et non moins président de l'Académie malgache a été, hier soir, invité à l'émission spéciale de Real TV. Elle a été programmée, avant-hier, mais finalement elle a été reportée 24 h après. Et il n'était pas seul, car il y avait eu deux autres invités. Il s'agit notamment du général Désiré Ramakavelo et de Hery Rason de la société civile, plus précisément directeur exécutif de l'ONG Ivoary. Comme il fallait s'y attendre la construction du colisée au sein du Palais a été abordée. Lors de son intervention le président de l'Académie malgache a mis en exergue que le Rova reflète l'unité nationale. Il a fait remarquer, par ailleurs, que bon nombre de gens ne savent pas exactement ce qu'on entend par Rova. Quant au colisée, lui de déplorer qu'il se trouve dans un lieu sacré. En un mot, il est pour le respect du « Masina ». En outre, il a tenu à souligner que « ce n'est pas le procès du Président qu'on fait ici ».

Patrimoine. Le général Ramakavelo, historien de formation, et non moins membre de l'ONG « Ami du patrimoine de Madagascar» est contre la construction du colisée dans l'enceinte du Rova. « Restauration ne signifie pas changement », a-t-il martelé. De son côté, le membre de la société civile s'érige également contre le non-respect du patrimoine avec la construction du « Kianja Masoandro » au sein du Palais de la Reine.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.