Madagascar: Exposition - Le « Cœur imparfait » de Bodo en peinture

Quinze tableaux de Bodo constituent sa toute première exposition.

Diva de son état, Bodo a plus d'une corde à son arc. Le temps du confinement, la diva a troqué son micro pour les pinceaux. Un talent qui lui est sorti par le plus grand des hasards. Avec 15 toiles au compteur, Bodo vient de signer son premier pas en tant qu'artiste-peintre samedi. C'est au "Paper Store" Akoor Digue que trônent les œuvres de Bodo pendant deux semaines. « Cœur imparfait », l'intitulé de l'exposition parle de lui-même. Inspirée par Dame Nature, Bodo privilégie le style abstrait intuitive. Si les titres de ses œuvres sont on ne peut plus explicites à l'instar de "Coquelicot", "Grotte florale", "Fleur du néant", "Extra nature" ou encore "Cousu"... elle est encore en train de tâter le terrain.

Autodidacte, Bodo semble hériter de son père qui était alors doué en croquis. « Comme mon parcours de chanteuse, je suis aussi tombée dans la peinture par le plus pur des hasards. Je veux partager ce que j'ai au fond de moi, mais je continue aussi à apprendre. Je suis ouverte à toutes remarques et critiques, alors, n'hésitez pas à me laisser un petit mot quand vous viendrez voir l'exposition », laisse-t-elle entendre.

Ayant la main sur le cœur, Bodo continue ses actions sociales à travers l'art. En effet, les recettes de cette vente-exposition iront au profit de l'association HUG, humanity- generosity for MADA, qui ambitionne de scolariser ou de préscolariser 300 enfants issus de milieux défavorisés. Les bénéfices récoltés seront également convertis en couvertures et en vêtements chauds, que l'association offrira à 60 personnes âgées en cette période hivernale.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.