Madagascar: Ravinala Airports - Aide à l'Orphelinat Felana Maitso

Ravinala Airports concrétise sa politique de responsabilité sociétale d'entreprise. Cette entité en charge de la gestion des aéroports d'Ivato et de Nosy-Be a remis un chèque de 1.000 livres sterling soit 4.689.430 d'ariary à l'orphelinat Felana Maitso Ambohibao, vendredi dernier. Ce fonds a été collecté grâce à un financement participatif « crowdfunding » dont Ravinala Airports, Novotel et AviaDev Run sont les participants.

Malgré le report du grand évènement AviaDev Africa prévu en mai dernier, à la "Convention Center" de l'Hôtel Novotel, Ravinala Airports, sur la proposition de Jon Howell, Directeur général d'AviaDev, a accepté de venir en aide à cette association dans ce contexte de crise sanitaire traversé par le pays. Grâce à AviaDev Run, une course de charité organisée par Aviadev au profit des associations, 530 livres sterling (2.485.397,9 d'ariary) ont été récoltés sur la plateforme et les réseaux sociaux via les selfies #AviaDevRun. Novotel a offert un montant de 100 livres sterling (468.943 d'ariary) et Ravinala Airports a octroyé les 370 livres sterling (1.735.089,1 d'ariary) restants afin d'arriver au montant de 1000 livres sterling (4.689.430 d'ariary), qui était l'objectif à atteindre que se sont fixées les 3 entités.

Le chèque a été remis à Madame Olga Lilia Ramaromandray, la fondatrice de l'orphelinat qui existe depuis plus de 22 ans, en présence de la Direction générale de l'Hôtel Novotel et de plusieurs représentants de Ravinala Airports. Outre ce chèque, Ravinala Airports a également offert 17 sacs de 50 kg de riz à l'orphelinat Felana Maitso en vue d'aider les enfants défavorisés durant cette période de confinement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.