Cameroun: Ouest - Près de 100 000 élèves au départ

C'est par l'école publique d'application bilingue du centre administratif de Bafoussam, que le gouverneur de la région de l'Ouest a entamé son périple, visant à toucher du doigt, l'effectivité de la reprise des enseignements dans les établissements scolaires de la région.

A son arrivée à 7h15, les élèves sont occupés par la levée des couleurs. Augustine Awa Fonka, pendant son inspection, va se préoccuper du respect strict de la distanciation sociale parmi les élèves. Que ce soit pendant l'exécution de l'hymne national, ou lors de l'installation de ces élèves dans leurs salles de classe. A l'entrée de chaque salle de classe et des différents bureaux, il y avait un dispositif de lavage des mains, et des affiches informant sur le Covid-19.

Les effectifs variaient de 10 à 15 élèves par classe pour ce premier jour de reprise des cours. Le même dispositif a été trouvé dans les autres établissements du primaire visité. Au lycée bilingue et au lycée technique de Bafoussam, les infirmiers et les surveillants de secteurs sont postés aux principales entrées de l'établissement. Chacun d'eux possède entre ses mains un thermo- flash. Pour accéder au campus de l'établissement, les usagers doivent d'abord se nettoyer les mains dans les multiples dispositifs déployés à cet effet aux diverses entrées et se soumettre à un test de température. Les nouvelles listes affichées au babillard et aux entrées des salles, limitent les effectifs à 24 élèves par salle, avec un emploi du temps relooké et affiché à l'entrée de chaque classe.

Le gouverneur, par endroits, va prescrire une meilleure disposition des tables bancs dans les salles, pour veiller à ce que la distance d'un mètre d'écart soit res- pectée entre les tables-bancs. Il va aussi déplorer l'absence de certains enseignants et le manque de rigueur de l'administration dans l'application des règles d'hygiène et de salubrité au sein des campus scolaires. Le délégué régional des Enseignements secondaires, François Ngapnya s'est voulu confiant sur ce point. « Il s'agit d'une reprise.

Les petits manquements tels que la propreté des salles de classe et autres, seront vite comblés ». A la suite des échanges qu'il a effectué avec les élèves, le gouverneur Augustine Awa Fonka, s'est dit satisfait de constater que ces derniers sont suffisamment informés de l'existence du Covid-19 et les mesures à mettre en application pour éviter cette maladie ». A ces derniers de mettre en application ces mesures. Dans la région de l'Ouest, 75 815 élèves sont attendus au primaire et 118 000 au secondaire.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.