Soudan: Comité d'urgences sanitaires augmente la période de mouvement interne à 15 pm

Khartoum — Le Comité supérieur pour les urgences sanitaires a annoncé l'assouplissement des mesures de couvre-feu et de verrouillage de la santé dans l'État de Khartoum, et l'augmentation de la période de mouvement interne des citoyens de 6 Am à 15 Pm avec le maintien des autres procédures liées au couvre-feu.

Le vice-président du Comité prof. Siddig Tawer, a déclaré lors d'un éclaircissement a la presse conjoint avec le ministre de la Culture et de l'Information, Faisal Mohamed Salih au forum de (SUNA), que le comité était parvenu à cette décision après une profonde délibération sur tous les rapports liés à la situation de la pandémie.

Tawer a ajouté que la décision sur la prévention des rassemblements et la fermeture des ponts resterait à l'exception des groupes autorisés, en plus de la fermeture des grands marchés ainsi que d'une interdiction complète du trafic de passagers entre les États.

Il a salué le rôle des cadres de santé et leurs efforts dans la défense du peuple et la lutte contre la pandémie, notant leur travail continu avec patience.

Il a également apprécié le rôle des forces régulières à l'appui de la première ligne de défense en activant la conformité et l'application des directives du couvre-feu et du contrôle des passages à niveau, louant le rôle du secteur privé dans la prise d'initiatives et de contributions à la fourniture de nécessaire besoins malgré les dommages qui ont affecté le secteur privé.

Il a salué le comportement des citoyens, indiquant l'évaluation par le comité d'une large compréhension parmi les citoyens des procédures liées à l'interdiction, et que le niveau d'engagement et de sensibilisation a contribué à limiter la propagation de la pandémie, bien que cela soit sous ambitions.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.