Ile Maurice: «La politique de logement de ce gouvernement est un échec» fustige Paul Bérenger

Paul Bérenger est catégorique. La politique logement de ce gouvernement est un échec, et la destruction des maisons des squatters intervient au plus mauvais moment. C'est ce que le leader du MMM a déclaré lors d'une conférence de presse ce mardi 2 juin.

Après avoir condamné la démolition des maisons des squatters survenue pendant la période de confinement, Paul Bérenger a rappelé qu'en 2015, le gouvernement avait promis la construction de 10 000 logements sociaux. Cependant, quatre ans après, seulement 1 449 étaient sortis de terre. «Ceux qui en ont bénéficié les ont eus pour des raisons politiques» a-t-il souligné.

Revenant sur le déconfinement, le leader du MMM a remercié toute la population et a eu une pensée spéciale pour les «frontliners» et dans la foulée, a demandé à ce que des tests de dépistage PCR soient effectués aléatoirement sur la population, comme cela a été le cas aux Seychelles après la période de confinement.

Le budget a aussi été abordé. Paul Bérenger a fustigé le flou entourant les fonds puisés de la Banque de Maurice. «Les informations sur les Rs 60 milliards qui seront injectées dans la Mauritius Investment Corporation Ltd ont été obtenues aux forceps. Ensuite, il y a aussi les Rs 80 milliards qui seront mises à la disposition du secteur privé. C'est très dangereux». Toujours sur le même sujet, le leader du MMM souhaite l'extension des Wage Assistance Scheme, le Self Employed Assistance Scheme ainsi que l'instauration d'une allocation chômage pour ceux qui ont perdu et vont perdre leurs emplois.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.