Congo-Kinshasa: Disparition - Lugi Gizenga a tiré sa révérence

La nouvelle du décès du secrétaire général du Palu est tombée comme une foudre tard dans la nuit du lundi.

Le secrétaire général et chef du Parti lumumbiste unifié (Palu), Lugi Gizenga, par intérim est décédé, le lundi 1er juin, à la clinique Ngaliema dans la ville de Kinshasa. La cause de sa mort n'est pas révélée. Son décès intervient alors qu'il préparait l'organisation du 2e congrès ordinaire de refondation afin de donner un nouveau départ au Palu.

Lugi Gizenga avait succédé à son père Antoine Gizenga à la tête du Palu en mars 2019 à la suite d'une décision du bureau politique de son parti. Il est l'aîné des trois fils du patriarche Antoine Gizenga dont Lumumba Gizenga et Dorothée Gizenga. Il est originaire de Gungu dans l'ex-Bandundu en République démocratique du Congo.

Né le 21 septembre 1965 à Kinshasa, Lugi a été conseiller chargé des investissements et partenariats au ministère des Mines de RDC jusqu'en octobre 2015. Il a occupé le poste de secrétaire permanent et porte-parole du Palu entre octobre 2015 et mars 2018 puis entre juin 2018 et mars 2019. Il était marié à Marie Ntumba et père de trois enfants.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.