Congo-Brazzaville: Solidarité - Le PCT apporte une assistance aux populations vulnérables

Le secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT) a offert, le 30 mai à Brazzaville, des vivres et non vivres à deux hospices des vieillards et à un orphelinat.

Le secrétariat permanent du PCT a débuté sa tournée à l'hospice des vieillards Paul Kamba à Poto-Poto (3ème arrondissement), qui héberge une vingtaine de pensionnés. Il s'est rendu ensuite à la Maison des séniors Kambissi (soixante pensionnés) et à l'orphelinat Saint Joseph de Gaston Céleste (cinquante orphelins) à Mfilou, dans le 7ème arrondissement.

Cette assistance représente une bouffée d'oxygène pour les pensionnés de ces établissements en cette période de crise sanitaire due au coronavirus (Covid-19). Elle est composée des sacs de riz et de foufou, du poisson salé et fumé, de produits congelés, du sel, du sucre, du lait, du savon, des bidons d'huile, des moustiquaires, des draps et d'autres produits.

Remettant le don, le président de la fédération du PCT de la ville de Brazzaville a invité les responsables de ces maisons d'accueil à en faire bon usage.

« Nous sommes une délégation du PCT. En raison de la pandémie du coronavirus qui sévit dans notre pays, notre parti a estimé qu'il faille aider nos mamans, nos pères et nos enfants qui sont en détresse dans les centres d'accueil. C'est ainsi que le parti a apprêté ce modeste don constitué essentiellement des vivres, non vivres et produits hygiéniques afin de permettre aux pensionnés de se nourrir pendant un moment », a expliqué Gabriel Ondongo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.