Congo-Brazzaville: Retour à l'école - C'est parti pour six semaines de cours avant les examens

La reprise des cours ce 2 juin, après quarante-six jours de confinement, est le dernier virage amorcé par les élèves qui se préparent pour les examens d'Etat prévus à partir du 14 juillet.

« Les élèves ont pris d'assaut les salles de classe. Les parents ont fait de leur mieux en les dotant des masques bien avant que le gouvernement ne commence la distribution. Cela prouve que toute la République attendait impatiemment que les cours reprennent pour permettre aux élèves de passer les examens d'Etat », a déclaré le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, après avoir constaté l'effectivité de la reprise des cours dans quelques établissements scolaires de la capitale dans la matinée du 2 juin.

Pédagogiquement, les cours pour ce dernier trimestre vont durer six semaines pour couvrir le volume horaire total d'une année scolaire, a expliqué le ministre. 150 heures pour le primaire, 168 heures pour le collège et 180 heures pour le lycée. C'est assurément pour gagner en temps que les élèves, notamment au lycée Sébastien Mafouta, se sont présentés avec les cours polycopiés reçus pendant la période de confinement à travers l'initiative de « l'école à domicile ». Le support de cours étant déjà à la disposition des élèves, les enseignants procèdent aux explications et aux travaux pratiques. Par ailleurs, à l'école primaire du même établissement les enseignements ont porté sur les mesures barrières pour éviter la propagation de la Covid-19.

Les élèves en classe d'examens : CM2, Troisième et Terminale, auxquels cette reprise de cours est dédiée se disent satisfaits de cette mesure gouvernementale. « Quand le confinement a été déclaré à cause du coronavirus, nous nous sommes inquiétés en se disant qu'on n'allait peut-être pas faire les examens d'Etat et perdre toute une année. La reprise des cours aujourd'hui nous remet en confiance pour la suite de notre parcours scolaire. C'est à nous de tout faire pour obtenir le diplôme », a indiqué Eniaka, un élève en Terminale D au lycée Sébastien Mafouta.

Rappelons que dans tous les établissements qui ont ouvert leur porte, le protocole sanitaire sur les mesures barrières est respecté : port de masque, dispositifs de lavage de mains, distanciation physique. Tout est fait pour que l'école ne soit pas un lieu de contamination, a souligné le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.