Congo-Kinshasa: Le Ministre Eteni Longondo présume la présence du virus Ebola à Mbandaka

Alors que le pays fait face depuis le 10 mars dernier à la crise sanitaire du coronavirus qui sévit l'humanité toute entière, l'on reparle de la réapparition de la maladie à virus Ebola dans la province de l'Equateur, plus précisément dans la ville de Mbandaka.

Pourtant, cette épidémie venait d'être maîtrisée dans la partie Est du pays. C'est face aux professionnels des médias que le ministre de la Santé Publique, le Dr Eteni Longondo, a divulgué cette information. Quant à la pandémie qui met à genoux le monde entier, ce membre du gouvernement central a annoncé que le Kwango devient la huitième province affectée par la Covid-19.

C'est au cours de la conférence de presse tenue le lundi 1er juin à Kinshasa que le Ministre de la Santé Publique a confirmé l'existence de plusieurs cas de fièvre hémorragique dans la ville de Mbandaka, dans le Grand Equateur. A l'en croire, "c'est très probable que ça soit la maladie à virus Ebola".

«Donc, je crois qu'avant que je ne confirme, je dois attendre la confirmation de l'INRB. C'est très probable que ça soit Ebola. Je vais me rendre sur place cette semaine moi-même et pour pouvoir appuyer la province », a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, le Ministre de la Santé publique a indiqué que la riposte à ce virus hémorragique au niveau de la province de l'Equateur est déjà mise en place car, a-t-il précisé, "c'est une province qui a déjà connu cette maladie". A lui d'ajouter : "un vaccin leur sera envoyé très prochainement pour riposter contre cette épidémie".

Il convient de rappeler que la maladie à virus Ebola a fait sa réapparition récemment dans la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu à un jour de la déclaration de la fin de l'épidémie en RDC. Dans cette partie Est du pays, tous les cas positifs ont été traités et déchargés depuis une vingtaine de jours.

A savoir, avec la pandémie de Covid-19 dont le cumul est déjà à plus de 3000 cas en RD-Congo, la réapparition de cette épidémie qui s'annonce dans la ville de Mbandaka place le pays sous une sérieuse menace sanitaire qui risque d'avoir des répercussions dans plusieurs secteurs du développement du pays notamment, dans le secteur socio-économique.

Covid-19 dans le Kwango...

Dans son bulletin du 31 mai 2020, le Secrétariat technique du comité multisectoriel de la Riposte contre la Covid-19 a indiqué qu'une nouvelle province de la République démocratique du Congo a été touchée par la pandémie du coronavirus qui sévit au pays depuis le 10 mars de l'année en cours. Il s'agit de la province du Kwango.

Selon la même source, il s'agit d'une fille de 12 ans acheminée à Kinshasa depuis deux semaines. Elle a été détectée au triage de l'Hôpital Général de Référence de Kenge.

Ainsi, le nombre des provinces touchées par le coronavirus passe officiellement à huit. Il s'agit, entre autres, de Kinshasa (2.896 cas), Kongo-Central (189 cas), Nord-Kivu (43 cas), Haut-Katanga (33 cas), Sud-Kivu (28 cas), Ituri (2 cas), Kwilu (2 cas) et Kwango (1 cas). Donc, un total de plus de 3.000 cas confirmés.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.