Algérie: La nomination des notaires stagiaires soumise aux dispositions juridiques en vigueur

Le ministère de la Justice a indiqué mardi que la nomination des notaires stagiaires était soumise aux dispositions juridiques prévues dans la loi portant organisation de la profession de notaire.

Le ministère de la Justice "porte à la connaissance des concernés que leur nomination est soumise aux dispositions juridiques prévues dans la loi N 06-02 du 20 février 2006 portant organisation de la profession de notaire, notamment ses articles 7 et 8", précise un communiqué du ministère.

Les précisions du ministère "font suite aux informations rapportées par les médias publics et privés et les réseaux sociaux concernant le retard dans la nomination des notaires stagiaires de la promotion de 2018".

"Le ministère apporte les dernières retouches au dossier de fin d'études pour la remise du Certificat de qualification professionnelle pour la profession de notaire. Les formulaires de notation de la formation pratique ont été déposés au niveau des centres de formation à travers tout le territoire national, à la fin mars 2020 ce qui a coïncidé avec la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19) et l'instauration du confinement", a ajouté la même source.

"En dépit des conditions de travail actuelles, la direction de l'Université de la formation continue (UFC) n'a ménagé aucun effort pour collecter les dossiers au niveau de son centre national et nous les soumettre dans les plus brefs délais", a indiqué le ministère.

Le ministère de la Justice « œuvre actuellement à déployer tous les efforts pour le parachèvement des mesures, l'élaboration de la liste des lauréats de la formation, la remise du Certificat de qualification professionnelle pour la profession de notaire et leur répartition à travers les instances judiciaires pour assurer un service public, et ce en recourant aux fiches de vœux.

Elle appelle les concernés "à ne pas prendre en considération les rumeurs rapportées par les médias et réseaux sociaux", précisant qu'ils "seront informés des mesures prises par tous les moyens offerts".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.