Sénégal: COVID-19 - Le pays reporte le retour à l'école

Les élèves ont repris ce mardi (2 juin) le chemin de l'école dans certains pays en Afrique. Une rentrée que le Sénégal a préféré reporter.

Un report à une date qui reste pour le moment indéterminée, la priorité est de toute évidence d'éliminer tout risque de propagation du virus dans l'espace scolaire.

Les acteurs du secteur de l'éducation sont toutefois encouragés à poursuivre les efforts en vue de se préparer à une éventuelle réouverture des classes.

Pour Junior Diakhaté, enseignant à Kaolack dans le centre-ouest du Sénégal, reporter la rentrée est une sage décision mais il estime que les enseignants devraient être plus impliqués dans le processus de reprise des cours.

"Je suis d'abord content de voir l'Etat du Sénégal ouvrir les yeux face à ce suicide qu'on se préparait à orchestrer dans les écoles sénégalaises. L'implication des acteurs du secteur de l'éducation aurait été mieux pour préparer cette reprise. Nous espérons vraiment que l'Etat va ouvrir les yeux et mieux réfléchir davantage pour sauver cette année qui est encore sauvable", souhaite-t-il.

Reprise partielle des classes ailleurs sur le continent

Rentrée avortée au Sénégal, au Congo Brazaville par contre, les élèves sont bien retournés sur les bancs. Mais pas tous, seuls ceux du CM2, de la troisième et de la terminale, candidats aux examens d'État, sont concernés par cette reprise.

Selon les autorités, des dispositions ont été prises pour qu'aucun élève ne soit exposé au nouveau coronavirus qui touche déjà près de 600 personnes dans le pays.

Le Mouvement des élèves et étudiants du Congo (MEEC) a suivi cette reprise des cours qui était très attendu selon Consernant Epara, le président nationale du mouvement.

"Tous les élèves que j'ai pu voir ont des masques. Nous avons même fait la ronde des établissements, il y a des lave-mains installés dans tous les établissements publics", précise t-il en ajoutant que l'accent est également mis sur la sensibilisation et un système de rotation a été mis en place. Un groupe d'élèves suit les cours le matin et l´autre l'après-midi.

Autre pays ou les écoles ont réouvert leurs portes ce mardi, le Mali. Une réouverture partielle qui concerne notamment les classes d'examen. Là également, l'accent est mis sur le respect des gestes barrières.

Mais cette reprise à lieu sur fond de bras de fer qui se poursuit entre gouvernement et syndicat des enseignants qui réclame une revalorisation salariale.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.