Madagascar: Ambovombe Androy - Trois dahalo tombent sous les balles

Un violent échange de tirs, opposant les forces de la gendarmerie et de l'armée à une horde de dahalo, a éclaté, hier matin, dans la forêt d'Ampotaka Ambovombe. Trois des malfaiteurs ont été frappés et sont décédés.

Lundi, une alerte pour vol de bœufs a été donnée depuis à Ambohimalaza, une localité dans le district, et selon laquelle une centaine d'hommes impitoyables menait cette invasion. Sur le moment, un escadron a volé au secours des villageois et s'est lancé dans la poursuite des assaillants. Un bataillon des Forces armées d'Anosy et d'Androy est venu en renfort.

Les points de passage des dahalo ont été surveillés de près. L'opération s'est soldée par un affrontement musclé durant lequel les deux camps ont échangé des coups de feu. Selon les informations communiquées, les bandits y ont perdu trois hommes. Ils ont abandonné leur butin en se sauvant.

Les forces de l'ordre revenaient saines et sauves avec les deux cent quatre-vingt-cinq zébus arrachés par les scélérats des mains des habitants. Ces derniers les ont félicitées pour la rapidité de leur intervention.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.