Madagascar: « Sofia Miray » - Soutien au ministre Rijasoa Andriamanana

L'association « Sofia Miray », par le biais de son président Jean Crisse et son vice-président, tient à apporter son soutien au ministre de l'Éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel (MENETP) Andriamanana Iarintsambatra Rijasoa Josoa sur les critiques dont elle fait l'objet ces derniers temps.

Elle est d'ailleurs originaire de ladite région. Faut-il rappeler que les raisons des attaques portées à son encontre concernent notamment les bonbons destinés à accompagner le Covid-organics à faire prendre aux élèves dans le cadre de la reprise des cours, dont le coût s'élève à 8 milliards d'Ariary. Toutefois, d'après la ministre, cette initiative a été abandonnée car il y a d'autres priorités. Malgré tout, l'association tient ainsi à soutenir les efforts fournis par la ministre en question.

La propagation du Covid-19 n'a pas empêché la ministre de se rendre dans les régions Atsinanana, Haute-Matsiatra, Betsiboka et Sofia. Elle n'était pas venue les mains vides, à cette occasion, car elle a distribué des dictionnaires ainsi que des supports pédagogiques. Par ailleurs, la 6e vague des enseignants recrutés ont déjà reçu leurs contrats de travail, ont clamé les dirigeants de l'association "Sofia Miray".

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.