Madagascar: Programme national de planification familiale - Lancement officiel du DMPA-SC en auto-injection à Madagascar

Le jeudi 28 mai 2020, une réunion en ligne entre les directeurs régionaux de la Santé publique et le ministère de la Santé a eu lieu pour lancer officiellement le nouveau contraceptif injectable tout-en-un, DMPA-SC, à Madagascar.

Une visioconférence qui a également permis de discuter des innovations en matière de planning familial au pays. Ceci est effectué afin d'atteindre l'objectif fixé en 2015 qui est d'obtenir une prévalence contraceptive de 50%, suivant l'engagement du pays au partenariat mondial Family Planning 2020. En effet, malgré toutes les dispositions mises en place qui ont amené à atteindre 41% de taux d'utilisation des méthodes modernes de contraception, les responsables estiment qu'il est encore nécessaire de redoubler d'efforts.

Aussi, l'introduction du DMPA-SC en auto-injection et autres produits va permettre d'élargir la gamme de méthodes pour donner plus de choix en produits contraceptifs et pallier ainsi la faible capacité de production des fabricants, ayant entraîné une rupture de stock de certains produits. Puis, d'un autre côté, cela aidera également à mieux répondre aux besoins non satisfaits en termes de planning familial.

Selon les informations recueillies auprès de Wish2Action, en un mois, plus de 775 femmes issues de 17 districts ont déjà fait appel à cette nouvelle méthode contraceptive (DMPA-SC) à Madagascar. Un produit efficace qui peut grandement contribuer à améliorer les résultats en matière de planification familiale au pays. Lors de ce lancement officiel, l'objectif est clair : rendre ce nouveau contraceptif injectable accessible dans les 22 régions de la Grande île.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.