Cote d'Ivoire: Worodougou - 30 tonnes d'anacarde écoulées dans l' "opération vente groupée"

Permettre aux producteurs d'anacarde d'écouler facilement leur production. C'est le sens de l'opération "Vente groupée" qui a eu lieu le 28 mai, à Gbalo, localité située à 5 km de Séguéla, chef-lieu de la région du Worodougou.

L'État de Côte d'Ivoire, à l'origine de cette initiative, a mis les moyens à la disposition de la Société coopérative avenir meilleur de Tiaho (Scamt) qui pilote cette opération d'achat zonage de l'anacarde dans plusieurs localités du pays.

Cette structure travaille sous la direction de la société exportatrice Swanu Trading qui, lors de cette cérémonie à Gbalo, a permis aux producteurs de noix de cajou, venus de toutes les localités de la région, d'écouler 30 tonnes d'anacarde.

Dosso Brahms, représentant la société Swanu Trading, s'est félicité du succès de l'opération dans le Worodogou.

Il n'a pas manqué de traduire ses remerciements au gouvernement pour les actions mises en œuvre, afin d'aider les producteurs d'anacarde à tirer profit de leur production en cette période de crise sanitaire du fait de la Covid-19.

Coulibaly Mégbéné qui a vendu 1,500 kg de noix de cajou à 600 000 FCfa ce jour-là, à l'instar de ses pairs, a aussi manifesté sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes pour ces efforts qui permettent aux producteurs de noix de cajou de mieux vivre du fruit de leur labeur.

Cette opération a permis d'acheter la noix de cajou au prix fixé par l'État qui est de 400 FCfa le kilogramme. Selon le délégué régional du Conseil coton-anacarde de Séguéla, Coulibaly Yacouba, l'opération se poursuivra dans le Worodougou avec l'achat de 40 tonnes, les jours à venir.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.