Sénégal: Une dame ébouillante ses belles-filles et écope d'un an ferme

Un an ferme et la rémunération à titre de dommages et intérêts d'un montant de 7 millions F Cfa. C'est la sanction que le Tribunal des flagrants délits de Dakar a infligée ce mercredi 3 juin, à Ndèye Maty Fall.

La jeune dame qui avait ébouillanté ses deux belles-filles a été reconnue coupable de coups et blessures volontaires.

Jugée le 27 mai dernier, après plusieurs renvois liés à l'hospitalisation de l'une des victimes, la prévenue encourait une peine de 3 ans ferme.

Âgée de 35 ans, Ndèye Maty Fall avait versé une grande cafetière remplie d'eau bouillante à Amy et Oumy Ndoye alors qu'elles étaient au tour d'un repas. Les événements ont eu lieu, le 18 avril dernier, à la Gueule Tapée.

Face aux juges aujourd'hui, la prévenue a reconnue les faits et affirme avoir agi par riposte. Ndèye Maty Fall soutient n'avoir visé qu'Oumy. Selon elle, cette dernière voulait la poignarder avec un couteau. Elle lui a versée l'eau chaude qui a atteint les autres victimes.

Oumy Ndoye, la plus touchée et qui était en réanimation a contesté les propos de sa belle-mère. La partie civile réclamait la somme de 200 millions F Cfa au titre de dommages et intérêts.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.