Congo-Kinshasa: COVID-19/Haut-Katanga - Le gouvernement remet des kits de dépistage rapide à la province

Dans le but de stopper la chaîne de contamination de l'épidémie de coronavirus dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo, le Gouvernement Ilunga Ilunkamba a décidé de passer à l'acte en ce qui concerne la décentralisation du dépistage massif de la maladie.

Après le début de cette opération à Kinshasa, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a procédé lundi 1er juin 2020 à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, à la remise de kits de dépistage rapide du Covid 19 pour une meilleure prise en charge des malades dans cette province.

"La décentralisation va améliorer le dépistage sur place. J'ai emmené les cartouches pour le test, le dépistage et une grande quantité pour le test rapide... ", a laissé entendre le chef de l'Exécutif central.

La cérémonie a eu lieu au grand laboratoire de Lubumbashi, en présence de tous les membres du gouvernement provincial conduit par le Gouverneur de province, Jacques Kyabula Katwe.

Il sied de préciser que ce matériel va permettre de renforcer la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Cette descente du Premier ministre dans le Sud-Est du pays où il séjourne depuis le début de ce mois, fait suite à ses récentes ses interventions sur l'évolution de la maladie à Coronavirus devant les deux chambres du Parlement, où il avait assuré aux élus que son Gouvernement s'est organisé pour une décentralisation de la riposte contre la pandémie de COVID-19. A cet effet, toutes les provinces déjà touchées par cette maladie seront approvisionnées en Kits de dépistage rapide, afin de protéger la population.

Signalons que le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a également visité l'hôpital du Cinquantenaire en cours d'achèvement. Cette structure médicale sera opérationnelle d'ici peu.

Pour rappel, le secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte contre le COVID-19 avait bénéficié en date du 18 mai 2020, des kits de dépistage rapide de la part du Gouvernement, pour stopper la propagation de l'épidémie à coronavirus en République démocratique du Congo. Il s'agissait principalement de 50.000 cartons qui comprennent chacun 25 pipettes.

Fabriqués par la firme Belge ZENTECH, basée à Liège, ces tests de dépistage rapide ont été acquis sur fonds propres du Gouvernement congolais pour un coût global de 520.000 USD.

La cérémonie de remise officielle de ces matériels avait eu lieu à l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) sous la direction du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.