Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Un calendrier en gestation pour l'élection du 1er Vice-président du Bureau

La Présidente de l'Assemblée nationale, Mme Jeanine Mabunda Lioko a présidé hier, mardi 2 juin 2020, la conférence des présidents. Selon le Rapporteur du bureau de la Chambre basse du parlement, le Prof Musao Kalombo Mbuyu Célestin, ce dernier a précisé dans sa restitution devant la presse que les membres de la conférence se sont convenus sur la mise en place dans les prochains jours, d'un calendrier pour l'élection du 1erVice-président du bureau de l'Assemblée nationale, en remplacement de leur collègue Jean -Marc Kabund déchu de ses fonctions depuis la semaine dernière.

Limpide dans sa prise de parole, devant la presse accréditée à l'Assemblée nationale, le doyen Musao Kalombo Mbuyu, élu de la circonscription de Kabongo est revenu succinctement sur les matières ayant fait l'objet à cette réunion. « Plusieurs points ont été évoqués au cours de la conférence de Président. Le premier point était relatif à la présentation dans les prochains jours du calendrier pour l'élection du Premier Vice-président du bureau de l'Assemblée nationale.

Par respect de l'équilibre politique, les membres de la conférence des présidents ont estimé qu'il faut que tout se passe dans l'ordre, dans la discipline, éviter de briser l'équilibre au regard du contexte politique actuel », a restitué à la presse le Rapporteur du bureau de l'Assemblée nationale. A ce sujet, Célestin Musao Kalombo a signalé que le Président du groupe parlementaire de l'UDPS a pris la parole pour insister sur le fait que son parti politique n'a jamais décliné le poste de premier Vice-président du bureau de la Chambre basse du parlement. "Seulement, il y a des discussions qui se font encore à leur niveau, pour rendre public leurs positions quant à ce. Néanmoins, il a insisté sur le fait que l'UDPS n'a jamais décliné ce poste", a martelé l'élu de Kabongo.

Toujours est-il que dans sa restitution, le Professeur Musao Kalombo Mbuyu a précisé que la conférence des présidents qui a annoncé la tenue de la plénière pour ce mercredi 3 juin 2020 a permis à ses membres de discuter également sur la mise en place de la commission multisectorielle chargée d'évaluer l'impact des mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la pandémie à coronavirus. Par rapport à cette question, déclare-t-il, il a été convenu que cinq commissions qui sont directement liées à la problématique de la prise en charge de cette pandémie puissent déléguer deux membres. L'objectif consiste à évaluer l'impact des mesures gouvernementales dans la gestion de cette pandémie à coronavirus.

Les membres de la conférence des présidents ont pris connaissance des dispositions arrêtées par rapport à la présence du Vice-premier ministre, ministre de la justice qui devra, en principe, se présenté devant l'auguste Assemblée. Ce dernier va devoir répondre aux questions soulevées par les élus du peuple lors du débat général sur les immunités parlementaires et les procédures de flagrance. D'après le Rapporteur, les membres de la conférence ont examiné la possibilité d'interpellation d'un membre du gouvernement.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.