Angola: Le MED analyse l'efficacité de l'enseignement à distance

Luanda — L'utilisation de la télé et radio cours dans le système d'enseignement primaire et du premier cycle de l?enseignement secondaire a été analysée mardi, à Luanda, lors d'une réunion entre le ministre de l'Éducation, Luísa Grilo, et les coordinateurs de ces projets.

Au cours de la rencontre, qui a eu lieu dans l'une des salles de réunions du ministère de l'Éducation, le secrétaire d'État à l'Enseignement général et préscolaire, Pacheco Francisco, a déclaré que le plan d'urgence élaboré par le ministère de l'Éducation pour occuper le temps des enfants dans la maison, avec le soutien des parents et des tuteurs, a été accompli avec succès.

"Les cours de télé et radio ont aidé les étudiants à ne pas régresser dans leur apprentissage", a-t-il souligné.

"Il y a eu sept semaines de cours, de février à mars (début du covid-19), et nous avons dû trouver des outils pour occuper le temps des enfants", a-t-il souligné, ajoutant que les vacances ou les pauses éducatives sont bonnes, mais quand quelqu'un cesse de faire ce qui est habituel (suivre des cours), il perd des compétences.

Le secrétaire d'État a fait savoir que la sélection des 50 enseignants ayant participé au projet n'était pas facile, car certains avaient des difficultés à travailler dans des classes différentes de l'habituelle.

Pacheco Francisco a démenti les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles des techniciens cubains conseillent des enseignants angolais dans le domaine de la langue portugaise. "Ce sont des informations données par des personnes qui ont montré des faiblesses et qui sont mécontentes", a-t-il dit.

En ce qui concerne le retour aux cours en face-à-face, il a déclaré qu'ils s'efforcent de créer les conditions de biosécurité, non seulement dans les écoles mais aussi dans les foyers.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.