Tunisie: ARP - Vif débat sur le déroulement de la séance et son ordre du jour

La séance plénière de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a démarré, ce mercredi, vers 10H30, sous la présidence du président du parlement Rached Ghannouchi et a été marquée dès le début par un vif débat sur le déroulement de la séance et son ordre du jour.

La séance plénière est consacrée à l'examen de la motion présentée par le Parti destourien libre (PDL), et à un dialogue sur la diplomatie parlementaire en rapport avec la situation en Libye.

À l'ouverture de la séance plénière, Rached Ghannouchi a annoncé que le bureau de l'ARP a fixé une durée de 3 heures pour débattre de chaque point à l'ordre du jour de la plénière.

Dans des points d'ordre soulevés à cette occasion, plusieurs députés ont souligné la nécessité de prolonger la durée du débat, estimant que le temps imparti pour la discussion des deux points à l'ordre du jour est insuffisant.

D'autres députés se sont opposés à l'ordre fixé pour la discussion des deux points de la séance plénière, proposant que la séance du matin soit consacrée au dialogue sur la diplomatie parlementaire et celle de l'après-midi à l'examen de la motion présentée par le Parti destourien libre (PDL).

Le bloc du PDL avait déposé, lundi 4 mai 2020, au bureau du parlement un projet de motion dans laquelle il rejette « l'ingérence étrangère en Libye et la création d'une base logistique sur le territoire tunisien pour la faciliter ».

Des députés comme Safi Said (hors groupe) et Majdi Boudhina (PDL) ont demandé au président du parlement de rester jusqu'à la fin de la séance plénière. En réponse à cette demande, Rached Ghannouchi a répliqué « je reste avec vous jusqu'à la fin de la séance ».

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.