Tunisie: Vers un projet d'inventaire et de préservation des biens culturels publics et privées

Le ministère des Affaires Culturelles compte lancer un projet national d'inventaire et de préservation des biens culturels et privés.

Dans un communiqué publié mardi soir, le ministère souligne que ce projet vise « à resserrer l'application des dispositions et réglementations en vigueur dans la protection du patrimoine et la prévention du trafic illicite des biens culturels ».

Il sera mis en oeuvre avec la participation de spécialistes parmi les experts et les institutions concernées.

Cette initiative intervient suite au déclenchement de l'affaire de ventes aux enchères en France de 114 pièces du patrimoine tunisien qui est prévue, le jeudi 11 juin 2020, dans un hôtel parisien.

Dans le cadre du suivi des derniers développements dans cette affaire, le ministère mène une action de coordination avec les parties officielles diplomatiques, à savoir le ministère des Affaires Etrangères et la mission permanente de la Tunisie auprès de l'UNESCO.

Le suivi de ce dossier est confié à l'Institut national du Patrimoine (INP) et la Bibliothèque nationale de Tunisie (BNT) en vue de prendre les dispositions nécessaires qui aideraient à la restitution des biens exposés.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.