Sénégal: Saint-Louis - Pour la sauvegarde des emplois dans le secteur touristique

Le secteur du tourisme à Saint-Louis souffre toujours des effets de la pandémie de Covid-19 au vu des mesures d'état d'urgence prises par le Président de la République. Les temps sont devenus durs chez les travailleurs du secteur de l'hôtellerie qui ne perçoivent plus leurs salaires.

C'est ce qu'a fait savoir le Secrétaire général de l'Union régionale de Cnts/ Forces du Changement, Ibrahima Georges Diop qui révèle que les acteurs du tourisme à Saint-Louis n'ont rien reçu par rapport aux prêts bancaires annoncés par la tutelle. Il invite le Chef de l'Etat à décanter au plus vite cette situation qui a plongé ces travailleurs dans le désarroi.

C'est par un point de presse conjoint tenu hier, mardi 2 juin, que le Secrétaire Général de l'Union régionale de la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (Fgts/B), Talam Fall et le Secrétaire Général de l'Union régionale de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (Cnts/ Forces du Changement), Ibrahima Georges Diop ont tous deux souligné les difficultés que vivent présentement les travailleurs du secteur de l'hôtellerie.

"La survenue de la Covid-19 au Sénégal le 2 mars dernier a plongé le pays dans une crise sanitaire sans précédent. Elle a impacté tous les secteurs de l'économie dont l'hôtellerie.

C'est ainsi que l'État, par le biais du ministère du Tourisme et des transports aériens, a débloqué la somme de plus de 265 millions FCFA pour la première phase de soutien aux acteurs du tourisme à Saint-Louis sous forme de prêts. Mais à ce jour, les acteurs du tourisme n'ont rien reçu", a soutenu Ibrahima Georges Diop de la Cnts/Fc.

Il a révélé également que les prêts sont soumis à des conditionnalités au niveau de la Banque Nationale de Développement Économique (Bnde) "On demande des garanties et la Bnde exige également des travailleurs, l'ouverture des comptes bancaires pour virer leurs salaires alors que ces derniers ont déjà des comptes dans d'autres structures.

Donc nous attirons l'attention du Président de la République que les acteurs du tourisme de la région de Saint-Louis n'ont pas reçu leurs prêts prévus du fonfs « Force Covid19", a dit Talam Fall de la Fgts/B. Il a aussi précisé que cette situation est devenue difficile pour les employeurs qui n'arrivent plus à payer les salaires de leurs employés durant cette période de crise sanitaire.

L'heure est grave et à l'urgence, selon ces deux syndicalistes qui demandent au Ministre du Tourisme et des Transports aériens de sortir pour clarifier la situation qui prévaut à Saint-Louis afin d'éviter tout licenciement pour motif économique dans le secteur du tourisme.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.