Sénégal: Prise en charge des cas positifs dans le district Nord - Des malades laissés en rade chez eux

Pour la gestion de l'ensemble des malades de la Covid-19 du District Nord de Dakar, avec comme centre de référence Nabil Choucair, seuls 5 agents sont préposés au prélèvement des tests et au traitement sur l'ensemble des malades.

Conséquence, beaucoup de personnes testées positives au nouveau Coronavirus sont abandonnées à elles-mêmes chez elles, sans le moindre traitement.

Décidément, les autorités sanitaires sont débordées par la situation actuelle de la pandémie qui connait une propagation inquiétante dans le pays.

Ou du moins, celles qui ont en charge le District Nord de Dakar sont à bout de souffle, ne pouvant plus prendre en charge l'ensemble des malades de la Covid-19 détectés dans ledit district qui polarise l'arrondissement des Parcelles assainies et la Patte d'Oie.

Des personnes détectées positives, depuis la semaine dernière aux Parcelles assainies, nous ont contactés pour nous informer qu'elles sont toujours abandonnées chez elles, sans une prise en charge médicale.

Pis, certains de leurs n'ont toujours pas été testés, jusqu'à la date d'hier. Sur les raisons de ces dysfonctionnements, il nous revient de source bien au fait de la gestion de la pandémie que l'équipe en charge de l'ensemble des populations du District, à savoir environ 600.000 habitants, est présentement débordée.

En réalité, l'équipe du District Nord qui compte plus de 400 cas positifs, 494 plus exactement à la date d'hier, mardi 2 juin, n'est composée que de 5 agents.

Ce sont ces 5 éléments qui sont chargés de procéder aux différents prélèvements des cas contacts, mais aussi de soigner l'ensemble des patients. Le comble, les structures hôtelières réquisitionnées pour recevoir les malades asymptomatiques sont pleines à craquer, nous indique-t-on.

Par manque de places disponibles dans ces hôtels, il a été demandé à ces personnes testées positives au Coronavirus, mais ne présentant pas des symptômes, de patienter sagement chez elles, le temps que des endroits leur soient trouvés. Pendant tout ce temps, aucun traitement ne leur est administré.

Pour les rassurer, il leur a été indiqué qu'il n'existe pas de traitement pour soigner la Covid-19, mais plutôt des soins selon les symptômes. Qui plus est, des malades asymptomatiques, même internés à l'hôpital, pouvaient ne pas recevoir de traitement et guérir, leur a-t-on fait savoir.

Toutefois, ces derniers nous ont informés que le personnel soignant a promis de les revenir, les jours qui viennent, pour effectuer des prélèvements.

Cela, dans le but de procéder à des tests sérologiques afin de vérifier si elles ont toujours la Covid-19 ou pas. Pour le moment, ces malades testés positifs à la Covid-19 ne savent plus à quels saints se vouer et attendent tranquillement chez eux.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.