Congo-Brazzaville: COVID-19 - Les évêques du Congo sollicitent la réouverture organisée des lieux de culte

Une délégation de la Conférence épiscopale du Congo, conduite par son président Mgr Daniel Mizonzo, a présenté le 2 juin au Premier ministre, Clément Mouamba, ses doléances qui se résument, entre autres, en termes de réouverture des églises.

Les échanges ont, en effet, porté sur la réouverture encadrée des lieux de culte, avec la garantie du respect des mesures barrières. Les évêques du Congo ont aussi plaidé pour l'ouverture des grands séminaires. Outre les préoccupations de l'église, les deux parties ont également mis en exergue les problématiques liées à cette période de crise, mais également d'autres sujets relatifs à la vie de la nation congolaise.

La délégation de l'église catholique a, par ailleurs, officiellement informé le chef du gouvernement, qui avait à ses côtés le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, de la création de deux provinces ecclésiastiques au Congo : Pointe-Noire et Owando. Cette création est accompagnée de la nomination de deux archevêques métropolitains, notamment Mgr Miguel Ángel Olaverri Arroniz pour Pointe-Noire et Victor Abagna-Mossa pour Owando. Les nouveaux évêques d'Impfondo, Mgr Daniel Nzika, et de Kinkala, Mgr Ildervert Mathurin Mouanga, ont été aussi présentés au Premier ministre.

Clément Mouamba qui a pris acte des différentes propositions faites les soumettra à l'appréciation générale du gouvernement et de la Coordination nationale de gestion de coronavirus. Tout ceci avant la poursuite des échanges.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.