Congo-Kinshasa: Ebola - Unicef apporte son appui au gouvernement

L'Unicef est déjà à pied d'œuvre à Mbandaka pour soutenir les efforts du gouvernement dans la riposte à la nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui vient d'être déclarée dans cette ville.

L'agence onusienne, par l'intermédiaire de son bureau à Mbandaka, est sur le terrain pour soutenir les autorités sanitaires en leur fournissant le matériel tels que les pulvérisateurs de chlore, kits de lavage des mains, gants, masques, équipement de protection individuelle nécessaire pour désinfecter les maisons des personnes décédées et des cas confirmés.

En plus de cet appui, l'Unicef continuera à travailler avec les comités d'engagement communautaire pour mener des campagnes de sensibilisation et des séances d'information sur la prévention de la maladie à virus Ebola dans les écoles, les lieux de travail, les églises et les foyers. Il continuera également à apporter un soutien psychosocial aux familles y compris les enfants touchées par la maladie, et à mettre à disposition de l'eau et des installations sanitaires hygiéniques dans les communautés, les écoles et les centres de santé.

La réapparition du virus Ebola en Équateur survient au moment où le pays approchait de la fin de l'épidémie actuelle dans la partie orientale du pays, qui a tué plus de deux mille personnes et en a infecté plus de trois mille. L'Équateur a connu une courte épidémie de mai à juillet 2018 au cours de laquelle trente-trois personnes sont mortes et cinquante-quatre ont été infectées. Le taux de mortalité lié au virus Ebola se situe entre 50 et 60 %, mais peut atteindre 78 % chez les enfants de moins de 5 ans.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.