Congo-Brazzaville: Une enquête ouverte sur le décès d'une patiente soupçonnée de COVID-19

En état de gestation, Chloé Bafouidinsoni est morte après avoir été transférée de l'hôpital de base de Makélékélé à la clinique municipale Albert-Leyono en passant par Blanche-Gomes parce que soupçonnée de Covid-19 alors que le résultat qui s'en est suivi s'est avéré négatif. Une enquête vient d'être ouverte.

Après la tragédie, la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a réuni les directeurs des hôpitaux de Brazzaville, les membres du Comité technique de riposte à la Covid-19 ainsi que les présidents des commissions pour tirer l'affaire au clair. « Il est question de s'assurer que l'enquête administrative suit normalement son cours dans le but d'établir les responsabilités. Les mesures correctives seront prises, les leçons doivent être tirées pour que ce genre de situation ne se reproduise plus », a indiqué la ministre.

Dans le même sens, le procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Brazzaville, André Gakala Oko, a ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête de flagrance pour la manifestation de la vérité. « Le cas échéant, entendre sur procès- verbal tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire », a-t-il déclaré, s'adressant aux officiers de police judiciaire lors de sa descente à la clinique municipale Albert-Leyono, le 1er juin.

Retour sur les faits

Chloé Bafouidinsoni, arrivée à terme de sa grossesse, attend d'accoucher par césarienne à l'hôpital de base de Makélékélé. L'urgence de la situation a été telle qu'elle soit finalement transférée à l'hôpital Mère-Enfant Blanche-Gomes, censé avoir un plateau technique à même de faciliter l'accouchement. De là, un médecin établit le diagnostic indiquant que la patiente présente une dyspnée aiguë et la Covid-19 est suspectée, souligne le rapport médical des circonstances relatives au décès de cette dernière, signé par le Dr Régis Ondzé évoluant à la clinique Albert-Leyono. « Blanche-Gomes n'ayant pas un bloc approprié pour la césarienne d'une patiente Covid-19, Chloé Bafouidinsoni est transférée à la clinique Albert-Leyono », précisé le document.

C'est finalement à la clinique municipale que la patiente est décédée. Les résultats de la recherche et de la quantification de l'ARN du nCovid-19, signés par le directeur général du laboratoire national, le Pr Fabien Roch Niama, se sont avérés négatifs. Les conclusions de l'enquête engagée sont donc attendues.

La ministre en charge de la Santé a appelé la population à continuer à faire confiance au personnel médical, de fréquenter les établissements sanitaires pour leur prise en charge que ce soit pour les suspicions de Covid-19 ou les pathologies habituelles.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.