Congo-Brazzaville: Religion - Une messe contre le coronavirus organisée au diocèse de Dolisie

Présidée par Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, administrateur apostolique de Dolisie, avec comme cocélébrant, le Nonce apostolique Mgr Francisco Escalante Molina, cette messe tenue la semaine dernière a réuni les chrétiens et les musulmans.

Comme à Brazzaville, les chrétiens se sont retrouvés dans la salle de conférences de la préfecture du Niari pour combattre, par la prière, le coronavirus. Cette messe s'est tenue en présence de la ministre du Tourisme et de l'Environnement, Arlette Soudan-Nonault, et des autorités préfectorales et départementales. Le but de cette messe est d'appeler tous les hommes à la repentance, parce que finalement ce coronavirus est le résultat du péché. Ont accompagné Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou et le Nonce apostolique l'abbé Alphonse Konioka ainsi que le secrétaire chancelier du diocèse de Dolisie, l'abbé Cherubin Mouélé.

Une marche pour la paix et l'unité nationale

La marche s'est déroulée à l'occasion de la cinquième édition de la procession mariale dans la ville de Dolisie qui a cadré avec le septième anniversaire de l'érection du diocèse de Dolisie.

Cette procession mariale s'est tenue sur deux grands thèmes : "La paix et l'unité nationale" et "Le Coronavirus"

Mais par la grâce de Dieu, le Congo a été préservé jusque-là, parce que ce qui se passe aux Etats-Unis, en Italie, etc. n'est pas pareil à ce qui se passe au Congo. « Notre pays n'est pas préservé par des moyens humains, mais c'est Dieu qui le veut ainsi, car nous n'avons pas de moyens. Mais ce que nous devons faire, c'est de prier pour rendre grâce à Dieu », a fait remarquer Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, avant de visiter avec ses hôtes le site qui va abriter la radio Mayombe Dinga aya kakota.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.