Algérie: Foot-Litiges - La FAF va régler les contentieux des clubs vis-à-vis de la FIFA

Alger — La fédération algérienne de football (FAF) a annoncé mercredi sa décision de venir en aide "une nouvelle fois" aux clubs algériens, en payant leurs contentieux vis-à-vis de la fédération internationale (FIFA).

"Le BF a décidé d'apporter une nouvelle fois son aide aux clubs algériens dans le cadre de leurs situations contentieuses vis-à-vis de la FIFA, avec l'engagement de ces derniers de rembourser les avances de la FAF sur leurs indemnités de participation en Coupes africaines et/ou de leur quote-part des droits TV", a indiqué l'instance fédérale dans son relevé des conclusions de la dernière réunion du Bureau fédéral, tenue dimanche par vidéoconférence.

Dans le même sillage, le BF a décidé d'interdire, à travers la CNRL (Chambre nationale de résolution des litiges) tout recrutement de joueurs étrangers par tout club n'ayant pas encore assaini sa situation contentieuse.

Lire aussi: Foot/Algérie: pas de saison blanche, le championnat reprendra après la levée du confinement

L'instance fédérale a évoqué "la possibilité de proroger la date de remboursement des dettes antérieures des clubs dont l'échéance était arrêtée au 1er juin 2020, et ce compte-tenu de la situation économique de ces derniers".

Par ailleurs, le président de la FAF Kheireddine Zetchi "a décidé de faire don de sa quote-part de 10% des frais annuels alloués par la Confédération africaine (CAF) à la FAF, soit 20.000 dollars à la trésorerie de cette dernière, dont 50% seront consacrés à des aides dans le cadre de l'opération de solidarité COVID-19".

Enfin, Zetchi a rappelé à tous les membres la nécessité de rationnaliser et d'optimiser les dépenses de la fédération.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.