Algérie: Non respect de la distanciation physique - 1093 infractions enregistrées en mai

Alger — Les services de la Sûreté nationale ont procédé, durant la période du confinement en mai dernier, au contrôle de 225.591 personnes et recensé 1.093 infractions relatives au non respect de la distanciation physique imposée dans le cadre des mesures de lutte contre la COVID-19, a indiqué, mercredi, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Dans le cadre de l'application des mesures de confinement face à la propagation de la pandémie COVID-19, "les services de police ont procédé, durant le mois de mai, au contrôle, au niveau national, de 225.591 personnes et 120.409 véhicules dont 18.113 véhicules en infraction mis en fourrière, outre le contrôle de 10.616 motocyclettes dont 5.412 mis en fourrière pour infraction aux mesures de confinement", a précisé le communiqué.

Quant aux opérations d'assainissement et de désinfection des rues et des espaces publics, les mêmes services ont mené 476 opérations dans leur territoire de compétence.

La DGSN appelle les usagers de la voie publique à la prudence et à la vigilance et met à la disposition des citoyens les numéros verts 1548 et de secours 17 pour tout signalement 24h/24.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.