Tunisie: Le ministère du transport annonce des mesures pour faciliter les déplacements entre les villes

Une série de mesures relatives à l'utilisation du transport public pendant la deuxieme étape du confinement ciblé a été annoncée mercredi, par le ministère du transport.

Ainsi, le ministère a annoncé que la validité des abonnements scolaires et universitaires sera prolongée jusqu'à fin juillet 2020, sans aucun frais supplémentaires, tout en permettant aux personnes ne disposant pas des abonnements hebdomadaires ou mensuelles d'en avoir aux tarifs en vigueur.

Le département du transport a autorisé louages (à bande rouge) de reprendre le travail afin d'assurer le transport des citoyens entre les villes et de garantir des conditions favorables pour la rentrée universitaire.

Les propriétaires de louages ne pourront utiliser que la moitié de leur capacité, avec, en contrepartie, une majoration des frais de 50% , mais sont invités à respecter la zone de circulation autorisée, sauf dans des cas exceptionnels et à condition d'avoir une autorisation des services du ministère du transport.

Les propriétaires de véhicules de transport public et collectif, sont autorisés à exploiter les lignes du ministère au départ de ses stations vers d'autres lignes dans tous les gouvernorats et ce sur demande tout en accordant la priorité aux voyages autorisés (réguliers ou supplémentaires) de la société exploitant ces lignes.

De même, la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a été autorisée à exploiter toutes les lignes interurbaines tout en renforçant les lignes urbaines au cours de la période scolaire, ainsi qu'à effectuer des voyages interurbains en optant pour la réservation préalable, idem pour les sociétés du transport nationales et régionales de transport public des personnes.

Le ministère a mis l'accent sur la nécessité pour les voyageurs de porter le masque. Le contrevenant subira les pénalités et amendes en vigueur.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.