Cote d'Ivoire: Logements sociaux de la Mupemenet-Ci - Bruno Koné exhorte les enseignants à souscrire au projet

Une rencontre d'échanges s'est tenue ce mercredi 3 juin, au Plateau, entre le ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme et les dirigeants de la Mupemenet-CI.

Le projet de logements sociaux initié au profit des enseignants par la Mutuelle des personnels du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement technique de Côte d'Ivoire (Mupemenet-Ci), était au centre d'une séance de travail ce mercredi 3 juin, entre le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, et quelques responsables de ladite mutuelle, avec à leur tête Michaël Boko.

La rencontre s'est tenue au cabinet du ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, à la Tour A, au Plateau.

Il était question pour les responsables de la Mupemenet-Ci de faire l'état d'avancement du projet avec le ministre et lui exprimer par la même occasion leurs préoccupations. Lesquelles portent notamment, sur le coût des logements jugé « trop élevé ».

Au cours des échanges, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a exhorté les enseignants à adhérer à ce projet immobilier qui, dira-t-il, représente une énorme opportunité pour eux de s'offrir un toit.

« Ce projet est une énorme opportunité pour les enseignants de Côte d'Ivoire. Il comporte plusieurs avantages.

Le taux de crédit appliqué est intéressant. En outre, l'Etat supporte près de 50% du coût du logement, en prenant en compte le coût de la VRD (Voirie, réseaux divers) primaire et secondaire, le coût du terrain est subventionné.

L'Etat fait beaucoup d'efforts pour la réussite de ce projet », a-t-il justifié. Avant de poursuivre : « Mieux, c'est sans apport initial.

Il ne comporte aucun risque, auquel les acquéreurs peuvent être exposés. Les frais affichés sont parmi les meilleurs en Côte d'Ivoire. Nous comptons sur vous pour la réussite de ce projet pilote.

C'est un projet extrêmement important pour les enseignants. C'est aussi un projet pilote. S'il réussit, nous l'étendrons à d'autres fonctionnaires. Nous avons déjà signé plusieurs conventions pour l'acquisition de plusieurs ha de terrain.

Bien d'autres étapes ont été déjà franchies. Nous tenons à ce que les intérêts des enseignants soient bien protégés dans le cadre de ce projet ».

Le ministre Bruno Koné a également souligné que deux comités ont été mis en place pour accompagner ce projet. A savoir, un comité de pilotage et un comité de suivi.

Pour sa part, le Pca de la Mupemenet-Ci, Boko Michaël Sylvestre, s'est dit rassuré par les propos du ministre et a promis de tout mettre en œuvre pour convaincre les enseignants à adhérer à ce projet.

« Merci au ministre de nous avoir éclairés. Nous sommes rassurés quant à la suite du projet. Nous irons sensibiliser nos camarades afin qu'ils acceptent de s'engager dans ce projet », a-t-il promis.

Il a par ailleurs demandé au ministre de créer un cadre de concertation entre la Mupemenet-Ci et le premier opérateur immobilier qui est prêt à démarrer les travaux, pour les dernières retouches.

Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle était représenté à cette rencontre d'échanges par le Conseiller technique, Hassan Sarr.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.