Congo-Kinshasa: Un nouveau massacre endeuille la province de l'Ituri

Dans la nuit de mardi à mercredi, des individus ont attaqué le territoire de Djugu tuant hommes, femmes et enfants à l'arme blanche et avec des armes à feu. Depuis 2017 dans cette zone, la milice Codeco, la Coopérative pour le développement du Congo sévit dans la zone. Selon la Monusco, dans la nuit de mardi à mercredi, au moins 16 civils ont été tués. Un bilan encore provisoire.

Dans les localités qui sont proches, il y aurait encore eu d'autres cas de morts. Codeco attaque depuis 2017 et Codeco attaque systématiquement. Ces attaques-là interviennent, malheureusement alors qu'il y a une réunion du Comité provincial de sécurité. Et cette réunion avait réuni tous les chefs de secteurs, chefferies, groupements de Djugu.

Et à l'occasion, ces chefs de chefferies, secteurs, ont eu à citer les lieux où se trouveraient les éléments de Codeco. Nous nous inquiétons du retard d'observation de l'armée, face à une dénonciation localisant en quelque sorte les éléments de Codeco. Ici, on a remarqué une intervention anticipative de l'armée. Nous avons plaidé pour un état de siège en Ituri, parce que le mal est profond. Il y a des milices partout et le nombre de morts ne fait qu'augmenter.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.