Cote d'Ivoire: Réouverture des écoles et universités - Les deniers convois des élèves et étudiants les 13 et 14 juin

Les derniers convois pour transporter les élèves et étudiants d'Abidjan vers les villes de l'intérieur du pays (et vice-versa) seront organisés le 13 et 14 juin, indique une information émanant du ministère de l'Enseignement supérieur.

«Le ministère indique que les derniers convois seront organisé notamment le samedi 13 juin, pour les étudiants qui partent d'Abidjan vers les villes de l'intérieur du pays», a indiqué Mme Kouassi Immaculée du Cicg (Centre d'information et de communication du gouvernement), au cours de la conférence de presse du gouvernement, relatif au Covid-19, hier, au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, au Plateau.

S'appuyant sur ledit ministère, elle a ajouté qu'un autre convoi aura lieu le dimanche 14 juin, des villes de l'intérieur du pays vers la capitale économique ivoirienne.

En outre, elle a précisé que toutes les personnes concernées (élèves, étudiants, personnels administratifs et d'encadrement, enseignants...) doivent s'inscrire au plus tard le vendredi 12 juin (à 12h). Inscription.net, c'est la plateforme sur laquelle, devront se faire inscriptions, a-t-elle souligné, par ailleurs.

Il est bon de rappeler qu'Abidjan étant isolée du reste du pays, les ministres en charge des départements de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur ont, en prélude à la récente réouverture de l'école, organisé des convois pour transporter enseignants, élèves et étudiants notamment vers les villes de l'intérieur du pays, et vice-versa.

Par ailleurs, au cours de la conférence de presse quotidienne sur la pandémie, hier, le Dr Edith Kouassi a évoqué bien de raisons, à la base de la hausse de cas confirmés, ces derniers jours.

Elle a expliqué que « la sensibilisation ayant porté, le déni de la maladie ayant porté », nombreuses sont les personnes qui, désormais, n'hésitent plus à fréquenter les centres de dépistage.

Le conseiller du ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, a également indexé le non-respect et la négligence des mesures sécuritaires (recrudescence de la pratique du sport, négligence du port des cache-nez).

Le Dr Kouassi a donc appelé, à un strict respect des mesures barrières. Elle a invité les personnes candidates à un voyage à l'intérieur pays, ayant fait le test de dépistage, à attendre leurs résultats, avant de quitter la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Le porte-parole de la Police nationale, Bleu Charlemagne, au cours de son point sécuritaire, a fait une mise en garde à l'endroit des personnes qui s'entêtent à pratiquer les sports de masse (jouer au football, notamment), malgré l'interdiction. Il est, en outre, revenu sur la délivrance des laisser-passer.

Bleu Charlemagne a, une fois de plus insisté et a crié haut et fort que ce document administratif est gratuit.

De ce fait, il a appelé le personnel habilité à le délivrer à la discipline et à la citoyenneté. Il a, enfin, fait une mise en garde contre tous les contrevenants aux mesures barrières prescrites.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.