Madagascar: Jirama - Possible report du paiement des factures

L'état d'urgence sanitaire contraint la compagnie nationale de l'électricité à prendre des mesures pour alléger les charges des ménages.

Continuité. La Jirama reprend les mêmes mesures adoptées en début de confinement concernant le paiement en mensualité des factures.

C'est dans cet ordre qu'elle annonce l'ajournement du paiement des factures de ce mois de juin pour les zones impactées par les mesures de confinement.

Les usagers habitant les régions Analamanga, Atsinanana et Alaotra Mangoro auront ainsi la possibilité de rallonger les délais de paiement de leur consommation d'eau et d'électricité.

« Si le client n'est pas en mesure de payer les factures faute de moyens, il peut effectuer une demande auprès des agences de la Jirama pour reporter le paiement à une date ultérieure une fois que la situation ne sera plus de l'ordre de l'état d'urgence sanitaire. L'échelonnage s'appliquera alors dès que les mesures de confinement cesseront » explique un responsable de la compagnie.

Concrètement, dès lors que l'état d'urgence sanitaire reste effectif, les usagers de la Jirama ont la possibilité de ne pas payer les factures en cours. Ils peuvent attendre que la situation revienne à la normale pour payer leurs consommations cumulées durant les mois de confinement. Paiement qui pourra alors s'effectuer en tranches de cinq à dix mensualités selon les moyens du consommateur.

« À la reprise, le paiement des factures sera, par principe, échelonné sur cinq mensualités. En cas de difficulté, il sera possible de négocier avec la compagnie pour le paiement jusqu'à dix mensualités. Les factures échelonnées seront jointes à la facture du mois courant. » détaille ce responsable.

Tarif

Pour le cas de la région Haute Matsiatra, qui est sortie du confinement, le paiement de la facture du mois de juin revient à la normale.

Les usagers qui ont demandé une dispense de paiement, durant ces quelques mois de confinement, sont alors tenus de commencer à payer les consommations cumulées. Ils pourront alors négocier les mensualités à payer auprès des agences de la compagnie.

Cependant, les clients qui ont les possibilités de payer les factures comme en temps normal peuvent maintenir ce mode de paiement.

Toutes les agences Jirama restent ouvertes et le service de paiement mobile Money dont MVola, Airtel Money et Orange Money sont toujours opérationnels en plus de la diversification de paiement possible, dans tous les bureaux de la Poste Malgache, ainsi que des banques Boa et Accès Banque.

Par ailleurs, la limite de la première tranche du tarif quatorze est élevée à 50KwH au lieu de 25KwH en temps normal pour les régions où les mesures de confinement s'appliquent encore.

Selon la Jirama « Cette nouvelle disposition sera avantageuse pour les consommateurs étant donné que 25 KwH supplémentaires vont être payés au prix de 141 Ar par KwH au lieu de 764 Ar par KwH dans la deuxième tranche ».

Une décision qui rejoint le système de facturation par lot appliqué par la Jirama, qui fait que les releveurs passeront deux fois pour le relevé d'index et remettent des factures après trois jours tandis que le délai de dix jours de paiement de la facture reste inchangé.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.