Afrique: Réassurance et risque de pandémie - Des solutions de couverture

Les traités de réassurance excluent souvent le risque d'épidémie et de pandémie dans les branches les plus exposées à ce type de risque. Atlas magazine, œuvrant dans le traitement de l'actualité de l'assurance dans le monde, présente deux solutions de couverture du risque pandémie.

« La réassurance non proportionnelle, en excédent de sinistre par événement, est une première solution de couverture du risque pandémie », confie l'article de Atlas.

Qui explique cette solution est mise en jeu lorsque le montant du sinistre à payer dépasse un certain seuil fixé d'un commun accord entre l'assureur et le réassureur, avec un plafond d'engagement également négocié entre les deux parties.

Une deuxième solution de réassurance, dit-il, est possible avec la titrisation du risque pandémie. A l'en croire, cette méthode de réassurance financière connait un important développement depuis le début des années 2000.

Parce que, « les assureurs et réassureurs y ont de plus en plus recours pour se couvrir contre les risques de catastrophes naturelles ».

Par ailleurs, indique la même source, risque nouveau, la pandémie est actuellement exclue de la majorité des traités de réassurance des risques catastrophes classiques et des couvertures à caractère financier.

En ce sens, elle souligne en effet que « Tout dépend des marchés. Dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA), les réassureurs souscrivant sur les marchés allemand et scandinave semblent les plus affectés. Le marché britannique de la réassurance est également impacté mais dans une moindre mesure ».

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.