Togo: Une enveloppe de 65,5 millions de F CFA de l'UE pour appuyer les médias dans la sensibilisation contre la COVID-19

Alors qu'elle est bien engagée aux côtés du gouvernement togolais contre cette pandémie de Covid-19, l'Union Européenne est bien consciente également que la lutte ne saurait être menée et être gagnée sans une implication plus accrue des médias.

Fort de cette conviction, elle a décidé de venir en appui aux médias togolais pour une lutte encore plus efficace contre ce mal. Et de quelle manière ?

En effet, depuis le 15 Mai dernier, la Délégation de l'Union européenne au Togo a officialisé la mise à disposition de la Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR) à la COVID-19 et des organisations patronales de presse (Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), le Patronat de la Presse Togolaise (PPT), l'Union de Radios et Télévisions Libres (URATEL) et l'Association Togolaise des Organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) ) d'une enveloppe de 65 500 000 F CFA, pour la mise en œuvre du projet d'appui à la communication et à la sensibilisation sur la pandémie au Togo.

Porté par l'Observatoire togolais des médias (OTM) alors que la plateforme de médias composée des patronats de la presse précités, ont en charge la mise œuvre, il s'agit en fait d'un projet qui dans son exécution « doit venir en appui aux sensibilisations effectuées sur le terrain par la Coordination nationale de gestion de la riposte à la COVID-19 ».

Il est indiqué au cours de la cérémonie de son lancement que l'OTM et ses partenaires vise à travers le projet d'appui à la communication et à la sensibilisation sur la pandémie au Togo, « à informer les communautés rurales et urbaines sur les manifestations du Coronavirus et à sensibiliser les populations sur les gestes et mesures barrières édictés par le Gouvernement » et se veut de l'avis du Chargé d'affaires de la Délégation de l'Union européenne au Togo, Bruno Hanses, une large collaboration exemplaire.

« Cette large collaboration des médias togolais dans la riposte à la COVID-19 est exemplaire. En effet, le coronavirus ne fait aucune distinction sur notre appartenance politique, ethnique, religieuse etc. Il est donc important de nous rassembler et de lutter ensemble contre la pandémie », réagissait-il, situant ainsi le projet dans son contexte.

Dans le même ordre d'idée que M. Hanses, le président de l'OTM, Aimé Ekpé, ne s'est pas privé de saluer le travail abattu par les autorités togolaises pour une riposte adaptée à la situation et de remercier l'Union européenne pour son appui. Reconnait-il également que « les médias ont un rôle important à jouer dans la lutte contre toute pandémie ».

Un son de cloche bien partagé par le Coordonnateur de la CNGR-COVID19, le Professeur-Colonel Mohaman DJIBRIL, qui, témoignant « sa reconnaissance à l'Union européenne pour sa présence continue aux côtés du Gouvernement sur le front du Coronavirus », s'est réjoui de ce que les médias aient « entendu l'appel lancé par le chef de l'Etat pour une mobilisation de tous les Togolais contre la pandémie ». Ceci, en initiant ce projet.

Pour information, il est à noter que le projet dont l'OTM et ses partenaires des patronats de la presse togolaise sont porteurs, est à 5 volets à savoir, « Campagne d'information et de sensibilisation », « Réalisation et diffusion de spots audio et spots audio-télévisuels », « Insertions dans les journaux sur la COVID19 », « Campagne sur les sites d'informations en ligne (visuels et articles dans la presse en ligne » et « Mise à disposition de dispositifs de lavage de main, de gels hydro alcooliques et de bavettes ».

Il est à rappeler qu'une partie du financement octroyé par l'UE soit environ 20 millions de F cfa, devra servir à des campagnes de sensibilisation gérées directement par la CNGR.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.