Congo-Kinshasa: Assemblée Nationale - L'affaire Jean-Marc Kabund prend une autre tournure

En réponse à la notification lui adressée par l'Honorable Jeanine Mabunda, Présidente de la Chambre basse du Parlement, Jean-Marc Kabund-A-Kabund se dit surpris d'apprendre qu'il a été déchu de son poste de 1er Vice-président de cette institution lors d'une plénière à laquelle il n'a pas pris part. Pourtant, le même Kabund, réagissant sur son compte Tweeter après le vote-sanction de ses collègues Députés nationaux, a dit prendre acte de sa destitution et a rappelé ses mérites au perchoir : «Je quitte le poste de Premier Vice-président de l'Assemblée Nationale la tête haute... ». Quel revirement spectaculaire !

«Honorable Présidente et distinguée Collègue, c'est avec étonnement que j'apprends de votre courrier référencé [... ] que j'aurais été destitué au cours de la séance plénière du 25 mai 2020, en application des dispositions de l'article de notre Règlement intérieur. Comment puis-je vous croire, en absence d'un acte juridique voté dans ce sens par notre Chambre, moi qui n'ai pas pris part à ladite séance plénière ? ... », ne s'avoue pas vaincu, dans sa lettre, le 1er Vice-président déchu.

Comme c'était mentionné sur une déclaration politique signée Augustin Kabuya, le Secrétaire Général ad intérim de l'UDPS, Jean-Marc Kabund s'apprêterait à saisir le Conseil d'Etat pour faire annuler ce vote-sanction. Il espère aussi que l'initiateur de la pétition ayant conduit à sa déchéance, Jean-Jacques Mamba, sera à nouveau devant ses juges de la Cour de Cassation et condamné pour faux en écriture et usage de faux.

Pendant ce temps, les frondeurs de ce parti présidentiel, le directoire dirigé par le tandem Jacquemin Shabani - Wakenda, ont pris acte de la destitution de ce personnage controversé et appellent les Députés nationaux issus des rangs du groupe parlementaire UDPS et Alliés de mener des tractations quant au remplacement de Kabund au perchoir. Selon le Rapporteur de cette institution parlementaire, Célestin Musao, le président du groupe parlementaire UDPS a clairement souligné que son parti n'a jamais décliné le poste de Vice-président de l'Assemblée nationale.

Un calendrier est en gestation à la Chambre basse du Parlement pour l'élection du 1er Vice-président du Bureau. Feuilleton à suivre.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.