Cameroun: Cinq soldats de l'armée camerounaise tués dans le Sud-Ouest

L'armée camerounaise et des combattants séparatistes se sont affrontés lundi dernier à Otu, circonscription d'Eyumojock dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, ont rapporté des sources sécuritaires faisant état de cinq militaires tués.

Selon certaines sources, le maire d'Eyumojock a organisé un tournoi de football pour ramener les choses à la normale à Otu. Ce qui a provoqué la colère des combattants séparatistes qui en ont profiter pour lancer une attaque contre les soldats déployés pour assurer la securité.

Au cours de cette attaque par les groupes séparatistes armés, plusieurs autres soldats ont été blessés. Les victimes se trouve dans une unité sanitaire militaire à Mamfé.

Ces nouveaux incidents témoignent que le dialogue entre les sécessionnistes anglophones et le pouvoir central de Yaoundé est au point mort. Il y a quelques semaines, le maire de Mamfe, toujours dans la région du Sud-Ouest, a été tué et ses gardes blessés dans une embuscade.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.