Cameroun: Un journaliste torturé à mort en prison

Pile de journaux
communiqué de presse

Samuel Ajiekah Abuwe, alias "WAZIZI", journaliste à la Chillen Muzik Television (CMTV) de Buea, avait été interpellé le 2 août 2019 et incarcéré dans les locaux de la police de Muea avant d'être exfiltré pour une destination inconnue. Il n'a jamais été revu depuis. Son décès serait survenu, selon le SNJC, à l'hôpital militaire de Yaounde pendant sa détention préventive. Elle serait due à des actes de tortures perpétré sur le journaliste durant sa détention.

Le gouvernement camerounais n'a pas commenté la mort de Wazizi.

Le SNJC et la Cameroon Association of English speaking journalists (CAMASEJ) ont annoncé dans un déclaration du 3 juin LIEN la constitution d'un collectif « JUSTICE FOR WAZIZI ». Le collectif, qui adresse ses condoléances à la famille de Wazizi, exige la constitution d'une commission d'enquête nationale pour faire toute la lumière sur la mort du journaliste, et demande que soit communiqué à la famille et à l'opinion : "le lieu, la date exacte, l'endroit où se trouve la dépouille du journaliste ainsi que les circonstances de ce décès au plus tard le 4 juin 2020 à 18 heures".

Le Secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes, Anthony Bellanger, a déclaré: "Nous exigeons toute la vérité sur la mort de notre confrère Samuel Wazizi. Pourquoi a -t-il été torturé, quand est-il décédé, quelle est la responsabilité des autorités publiques dans cette mort? Aucune impunité ne sera tolérée ."

A La Une: Presse et Média

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.