Cameroun: Ouest - De nouvelles stratégies pour accroître les recettes

Sur une prévision budgétaire de 1,26 milliards(1 266 239 547) de F en 2019, la mairie de Bangangté a collecté un peu plus de 867 millions (867 519 712) de F et dépensé 801 millions (801 300 868) de F. Réuni en session ordinaire dans la salle des Actes de la mairie de Bangangté le vendredi 30 mai dernier, le conseil municipal a examiné et adopté ces comptes et les réalisations effectuées.

Outre la construction de la mairie de Bangangté, l'exécutif municipal présente dans son bilan, la réalisation de plusieurs projets tels que le reprofilage des routes, l'électrification et l'adduction d'eau tant en zone rurale que urbaine. La mairie s'est aussi distinguée en multipliant la disponibilité des zones électrifiées par énergie renouvelable, et l'extension du réseau d'eau. Sans oublier le secteur éducatif et social avec la construction d'une vingtaine de salles de classe, l'appui aux initiatives d'emploi jeunes et de développement du secteur informel local. La satisfaction de la population locale a été exprimée aux urnes, par une confiance renouvelée au maire Dr Jonas Kouamouo.

Pour l'avenir, ce pharmacien de formation veut continuer à améliorer les conditions de vie des populations de Bangangté en mettant particulièrement l'accent sur l'accroissement des opportunités d'emploi jeunes, le développement de la production agropastorale et artisanale, la promotion de l'économie sociale et solidaire. Pour y parvenir de manière efficace, il va falloir davantage renflouer les caisses de la mairie. L'accroissement des recettes communales a été de 5 776 614 F en 2019. Soit une progression de 0,6% entre les recettes de 2018 et celles de 2019. Des chiffres qui restent bien en dessous de la progression de 67 millions régulièrement enregistrée au cours des 5 dernières années. Des pro- positions fortes du conseil muni- cipal ont été adoptées pour aug- menter considérablement les recettes propres de la commune de Bangangté. Pour Franklin Etapa, préfet du Ndé, ces objectifs peuvent bien être at- teints si des décisions sont effectuées dans le sens d'élargir l'assiette fiscale locale, d'accentuer le recouvrement et d'accroître les activités rentables dans la ville et à la mairie de Bangangté.

La mise en œuvre de ces résolutions adoptées vendredi dernier à l'issue de la session du conseil municipal consacrée à l'examen des comptes, devrait offrir à la mairie de Bangangté, plus de moyens et d'opportunités de réaliser son plan de campagne annuel. Le projet phare, étant selon le maire Dr Jonas Kouamouo, la construction à hauteur de 850 millions de F., d'un marché moderne à Bangangté. Ce projet financé dans le cadre du Programme de décentralisation Feicom villes-moyennes (Pdfvm-Kfw), fruit de la coopération germano-camerounaise va améliorer le climat des affaires, les conditions de vie des populations, éradiquer la pauvreté, impulser le développement et embellir la physionomie de Bangangté.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.