Cameroun: Yaoundé - Le technicien se fond dans la ville

Entre activités de cabinet et descentes sur le terrain, Luc Atangana Messi entend désormais imprimer sa marque dans la capitale.

Pour le maire Luc Atangana Messi de la ville de Yaoundé, il est difficile de comparer le travail d'un magistrat municipal d'une cité-capitale à un autre. Pour lui, 70% du temps consacré à son travail se déroule dans ses bureaux situés à l'Hôtel de ville de Yaoundé. Mais il tient tout de suite à préciser que « le maire que je suis est à la fois le policier, le gendarme, le secouriste, le déménageur ». Ce temps consacré à son bureau est l'occasion de la gestion des urgences.

Il s'agit ici de ce qu'il appelle « la partie invisible » du travail du maire de la ville. « Un travail qui n'est pas quantifiable. » Mais n'allez surtout pas croire que depuis son élection le 3 mars dernier, il a passé du temps uniquement dans le cadre douillet de l'Hôtel de ville. Car les urgences gérées ici concernent le maintien de l'existant (éclairage public, routes et autres infrastructures) qui concerne le bien- être des populations. « Si cet aspect n'est pas bien assuré, cela peut avoir un impact négatif sur les actions menées en faveur des habitants de la ville », révèle-t-il.

S'agissant des autres 30% qui représentent l'aspect visible de l'action du magistrat municipal, l'édile de Yaoundé a deux priorités : décongestionner la capitale et améliorer le cadre de vie des populations pour en faire une ville plus agréable. A titre d'illustration, les nombreux bouchons observés à l'entrée de la ville au lieu-dit barrière à Ahala constituent un sujet de préoccupation. D'où le projet de création d'une route de contournement qui devrait déboucher vers le quartier Nsimeyong.

Le projet « très avancé » devrait démarrer incessamment. Tout comme devraient également démarrer dans les prochains jours, des travaux sur la nouvelle route Bastos et au carrefour Coron. Il y a aussi l'arborétum ou projet de reboisement en face des « Trois statues », qui verra planter plusieurs espèces d'arbres sur ce site, ou encore l'extension en cours au Parcours Vita qui devrait permettre aux vendeurs de fruits de trouver un cadre propice à leur activité. Ceci a du reste entraîné une fermeture provisoire de cet espace d'exercice de l'activité sportive, le site étant par ailleurs l'objet d'autres travaux.

Toutefois, Luc Messi Atangana, comme ses collègues des autres villes doit faire avec un handicap : le budget et le plan d'action ont été arrêtés avant son élection. Des changements à ce niveau étant, difficiles à opérer. De nombreux chantiers et d'autres qui ne l'empêchent pas également de se consacrer à la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, comme il l'a du reste fait hier en participant à la remise de matériel à la Prison centrale de Yaoundé .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.