Cameroun: Enam - En plein dans les cours

Lors de la visite effectuée dans cette prestigieuse école, ministre Joseph LE a pu observer le dispositif de lutte contre le Covid-19.

Thermo-flash à la tempe, avant le tour du propriétaire. Comme tout visiteur accédant à l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (Enam), le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), tutelle technique de cette grande école, a dû se plier au rituel. Un dispositif sanitaire imposé par le Covid-19. Et c'est sans protocole que Joseph LE s'est soumis au test du thermo- flash avant de procéder à une visite approfondie des lieux.

Question de s'assurer de l'effectivité de la reprise des cours dans ce contexte particulier marqué par la pandémie. Accompagné du directeur général de l'Enam, Bertrand Pierre Soumbou Angoula et de ses plus proches collaborateurs, le Minfopra n'a pas du tout été déçu. C'est tout une mécanique qui a été mise en place pour barrer la voie à la pandémie de Covid-19 dans l'enceinte du campus : des points de lavage des mains installés à chaque coin, et l'omniprésence de gels hydro alcooliques. Des gestes simples à la portée de chacun pour contrer cet ennemi invisible.

Dans chaque salle de classe, le respect de la distanciation sociale est de mise : pas plus de 15 élèves dans une salle de classe supposée en contenir 30 et 250 apprenants au plus dans les amphithéâtres de 500 places. Enseignants et étudiants ne badinent pas avec le port du masque de protection. A l'amphithéâtre 500 où le ministre LE a marqué son premier arrêt, ce sont des élèves de la division administrative et régies financières, cycle A, visiblement émerveillés par la présence d'un hôte de marque. Ils ont écouté avec attention le message délivré par le Minfopra. « Juste pour vous dire bonjour et nous assurer que les mesures barrières sont respectées. Ne négligez pas ces gestes.

Portez toujours vos masques de protection et respectez la distanciation sociale », a conseillé le ministre. Afin de suivre ces directives, notamment le respect des distances, l'Enam a dû réadapter ses horaires. Retour au système de mi-temps. Doréna- vant, seuls les élèves de première année, cycle A, ayant renoué avec les habitudes académiques suivent les cours le matin de 7h30 à 13h30. Ceux du cycle B investissent les lieux dans l'après-midi, de 14h30 à 18h30. Les étudiants de deuxième année étant actuellement en stage feront leur reprise académique le 15 juin prochain, avec des cours en ligne .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.