Gabon: Dynamique unitaire exige la fin du confinement et le couvre-feu

La confédération syndicale Dynamique unitaire s'est entretenue ce mercredi 3 juin à son siège sise Awendje dans le 4ème arrondissement de la commune de Libreville avec la presse, pour exiger une fois de plus au gouvernement la fin du confinement et le couvre-feu au regard de la nouvelle stratégie sanitaire qui consiste à, dépister, isoler, traiter les cas infectés et pister les cas contacts. Cette stratégie s'emboite avec le déconfinement, l'amélioration des soins médicaux et les facilités d'accès aux masques.

Depuis plus d'une semaine, la confédération syndicale dynamique unitaire (DU) implore la fin du confinement et du couvre-feu. Ce refus du gouvernement a la requête de cette centrale syndicale amène cette dernière par la voix de son président à se poser un certain nombre de question sur la gestion de la pandémie par rapport à la tendance mondiale qui est au deconfinement avec la maitrise progressive de cette stratégie qui admet, le dépistage, l'isolement, le traitement des cas infectés et pister les cas contacts.

Étrangement, le Gabon reste le seul pays, où d'une part la pandémie n'a pas encore atteint son pic, depuis bientôt trois mois les hôpitaux ne sont pas saturés, d'autre part, les politiques appliquées rament à contre-courant. Cette façon d'agir du gouvernement amène dynamique unitaire à soulever deux hypothèses à savoir, soit l'exécutif tâtonne par amateurisme, soit ses intentions affichées sont mensongères, la lutte contre la pandémie et la fragilisation sociale par la reprise des activités socioéconomiques est le cadet de ses soucis.

Selon le président de DU, les véritables objectifs du gouvernement seraient ailleurs, pourquoi l'exécutif ne suspend-il pas le confinement et le couvre-feu conforment à l'article 85 alinéa 3 de la constitution, pourquoi le copil ne présente pas le traitement alternatif a l'hydroxy chloroquine qui a été interdit par l'OMS.

Par ailleurs, DU constate dans le grand Libreville que durant les heures du couvre-feu, un balai de véhicules banalisés, sans plaques, avec des hommes cagoulés et équipés d'armes circulent dans la capitale, la lutte contre la pandémie nécessite-t-elle un tel dispositif militaire ?

DU continue de s'interroger sur le confinement et le couvre-feu qui ne se justifient pas, c'est un dispositif militaire au service de ceux qui tapissent dans les hautes sphères et qui prennent des décisions inavouées.

Au regard de toute ses manipulations, DU refuse de rentrer dans le magma politicien qui vise à divertir la population. Elle invite les travailleurs à être vigilants et continue d'exiger la fin du confinement et le couvre-feu

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.