Sénégal: Reprise du transport interurbain - Les précisions du ministre

Le transport interurbain est autorisé à nouveau après un trimestre d'arrêt des activités. Le ministre en charge du secteur, Oumar Youm informe sur les conditions de reprise.

Selon le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, un arrêté ministériel autorisant la réouverture des gares routières sera pris ce dimanche.

En effet, les gares routières interurbaines et urbaines officielles démarreront ce dimanche à 5h du matin. Ainsi, toutes les gares qui officient sans autorisation sont fermées. Seules les gares officielles enregistreront des départs et des arrivées interurbains.

« Pour la région de Dakar, la Gare des Baux Maraîchers et celle de Rufisque sont les seules autorisées à opérer des départs et arrivées des véhicules de transports de voyageurs vers les autres régions », déclare le ministre Oumar Youm.

Entre autres mesures prises, le remplissage d'un manifeste pour toute sortie d'une gare interubaine officielle.

Par ailleurs, le ministre indique « qu'une équipe sanitaire disposant du matériel nécessaire sera positionnée par le Ministère chargé de la Santé dans les gares officielles ouvertes au trafic interurbain.

Cette équipe effectuera systématiquement un test rapide pour détecter l'infection par la COVID-19 sur chaque passager. Le résultat du test devra être connu et communiqué au passager et à la personne contact qu'il a indiqué, avant son arrivée au lieu de destination ».

L'exploitant de la gare et le responsable de l'équipe sanitaire sont tenus d'informer immédiatement l'autorité administrative territorialement compétente du lieu de destination du véhicule (gouverneur, préfet), au cas où un test est déclaré positif sur un passager.

Par ailleurs, tous les voyageurs devront systématiquement porter un masque avant de monter dans les véhicules. Ces derniers doivent être nettoyés et désinfectés et les informations civiles de chaque passager seront relevées par les services des gares de même que les lieux d'acheminement.

Cependant, à 20h toutes les gares seront fermées et nettoyées.

Au-delà de mesures d'application de la levée de l'interdiction, le ministre Oumar Youm les acteurs de transports que le président de la République a porté la somme allouée au secteur des transports de 5 250 000 000 F à 8 250 000 000 F.

Cette somme est répartie comme suit : Les transports interurbains bénéficient de 1 800 000 000 F, AFTU reçoit 2 300 000 000. La société de transport Dakar Dem Dikk reçoit 2 450 000 000 F.

Aux taxis, 450 000 000 F leur sont alloués. Les gares routières quant à elles ont 600 000 000 F.

Par ailleurs, les Ndiaga Ndiaye et Car Rapides reçoivent 300 000 000 F et les autos-écoles 150 000 000 F.

Les motos-taxi (Jakarta) reçoivent 450 000 000 F.

Pour l'achat de masque, gels et de produits désinfectants 150 000 000 F sont dégagés.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.