Afrique du Nord: ARP - La motion présentée par le PDL concernant l'ingérence étrangère en Libye, rejetée

La plénière de l'Assemblée des Représentants du Peuple a rejeté, mercredi soir le projet de la motion proposée par le bloc parlementaire du Parti Destourien Libre (PDL) portant sur le rejet du parlement de toute ingérence étrangère en Libye.

La motion n'a pas obtenu la totalité des 109 voix nécessaires pour son adoption avec 94 voix pour, 68 voix contre et 7 abstentions.

Selon la présidente du bloc du PDL, Abir Moussi, la motion est bien claire. Elle refuse toute intervention étrangère en Lybie et est élaborée sur le principe du « refus du parlement tunisien de toute intervention militaire en Libye ».

Moussi a tenu à indiquer, lors du débat parlementaire, que ceux qui accusent son parti de recourir au soutien étranger « n'ont aucune preuve sur ce supposé soutien et leurs accusations ne sont que des tentatives de dissimuler des contacts suspects du président du Parlement Rached Ghannouchi avec le président turc en ce qui concerne le conflit en Libye ».

Pour mémoire, le projet de motion présenté à l'examen lors de la séance parlementaire, tenue mercredi, 3 juin 2020, et dans lequel ont été évoqués le Qatar et la Turquie a été refusé par de nombreux députés.

Ceux-ci ont demandé de ne mentionner aucun pays dans le projet et leur demande a été prise en considération par les initiateurs du projet de motion.

Le projet a été soumis au vote conformément à l'article 141 du règlement intérieur du parlement, mais il a été rejeté faute de majorité de voix.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.