Cote d'Ivoire: Transfert - Max Gradel se rapproche de la Grèce

Condamné à la relégation avec Toulouse Fc au terme de cette saison, Max Gradel est en pleine réflexion sur son avenir. L'international ivoirien a beaucoup de sollicitations tant en France qu'ailleurs en Europe.

Si le Rc Lens est fortement intéressé par le profil du joueur pour étoffer son effectif la saison prochaine en Ligue1, les Sang et or semblent surclassés par les Grecs de l'Olympiakos qui ont pris une avance dans le dossier.

Selon la presse grecque, le capitaine du Toulouse Fc aurait de grandes chances de rejoindre la Grèce et signer avec l'Olympiakos durant le mercato.

Hier, le journal sportif grec, "Prothatlitis" en a même fait sa une et le challenge sportif proposé semble intéressant. Avec le club du Pirée, l'ancien stéphanois pourrait participer à une Coupe d'Europe et se battre pour le titre.

Joueur le mieux payé de Toulouse cette saison avec environ 124,4 millions de FCfa brut par mois, l'international ivoirien aurait également eu des garanties sur un meilleur revenu avec le club grec.

S'il s'engageait avec l'Olympiakos, Max Gradel rejoindrait plusieurs joueurs et anciens de la Ligue 1 tels que Mathieu Valbuena, Bobby Allain ou encore Youssef El-Arabi.

Il faut indiquer que le départ du joueur ivoirien est conditionné par une indemnité compensatoire de 655 millions de FCfa. Toulouse a dépensé le double pour le recruter, depuis Bournemouth en 2018, après une saison de prêt.

Si la fin du championnat n'avait pas été sifflée, Max-Alain Gradel serait encore valorisé à 2,6 milliards FCfa sur le marché des transferts. C'est l'estimation que donnent à son sujet Transfermarkt et l'Observatoire du football

.L'ex-stéphanois a disputé 21 rencontres, cette saison 2019-2020. Il a marqué trois buts et délivré trois passes décisives. Une saison marquée également par des blessures qui lui ont fait passer plusieurs semaines à l'écart

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.