Sénégal: Reprise des activités de transport interurbain - L'Etat capitule

Après les violentes manifestations contre le couvre feu et le mouvement d'humeur des transporteurs, le ministre de l'intérieur vient d'éjecter pratiquement toutes les barrières.

Il vient d'annoncer les nouvelles décisions prises par le gouvernement dans le sens de la levée d'un certain nombre de restrictions qui avaient été faites pour endiguer le coronavirus.

En ce sens, les acteurs du transport terrestre peuvent pousser un ouf de soulagement. En effet Aly Ngouye Ndiaye a fait savoir que l'ouverture des gares routières et la reprise des activités du transport interurbain sont maintenant autorisées.

Mais cette reprise, précise le ministre, « concerne seulement les gares routières officielles ». Aussi, M. Ndiaye soutient que ces mesures seront accompagnées par le respect strict des gestes barrières notamment le port obligatoire de masque, le lavage des mains, des véhicules de transport, le remplissage d'un formulaire donnant les informations relatives à l'identité de chaque voyageur etc.

L'ouverture des restaurants, salles de sport, de réunions publiques ou privées est également autorisée selon le ministre de l'intérieur qui a animé une conférence de presse conjointe avec ses homologues des transports terrestres et de la santé, dans les locaux du ministère de la santé et de l'action sociale.

Une autre mesure d'assouplissement aussi concerne les heures du couvre-feu. Dans cette lancée, Aly Ngouye Ndiaye a déclaré que le couvre-feu commence dorénavant à partir de 23 heures pour terminer à 5 heures du matin. A noter également que la reprise des activités sportives au niveau des plages et l'ouverture des bars ne sont pas autorisées.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.