Burkina Faso: Groupe d'action pour le Soum - Une force de proposition pour le retour de la sécurité

Selon Hamadoun Dicko, coordonnateur du GAS, les principaux secteurs de production (bétail, mines), sont très affectés. "Les mines sont à l'arrêt. Le marché de bétail qui était jadis le plus important du pays est réduit à sa plus simple expression", fait-il remarquer.

Malgré la mobilisation des ressources (financières et matérielles) par l'Etat, le GAS estime qu'il faut agir et vite pour un retour rapide de la paix, la sécurité et de la cohésion sociale au Burkina en général et dans la province du Soum en particulier.

Pour y parvenir, le groupe qui a été créé le 20 avril 2020, entend donc créer un cadre crédible des ressortissants du Soum et de toutes autres bonnes volontés autour des préoccupations de la province ; mener des actions humanitaires et sociales au profit des populations éprouvées ; proposer des solutions pour le retour de la sécurité ; contribuer à une meilleure collaboration entre les Forces de défense et de sécurité et les populations locales ; contribuer au retour des populations déplacées dans leurs localités respectives ; veiller au respect des droits de l'homme dans la lutte contre le terrorisme ; promouvoir la cohésion sociale.

En attendant d'autres bonnes volontés, le groupe dit avoir déjà mobilisé plus de 47 millions de francs CFA qui ont permis d'acheter des vivres et autres produits de première nécessité repartis aux 9 communes de la province.

Il s'agit notamment de 40 tonnes de riz, 40 tonnes de petit mil, 20 tonnes de sucre, 4000 litres d'huile de consommation, 10 tonnes de sel, 1008 boules de savons, 2000 paires de chaussures, 200 complets de 3 pagnes et des produits pharmaceutiques d'une valeur de 646.200 FCFA.

En termes de perspectives, GAS envisage rééditer l'opération d'action humanitaire, formaliser le groupe et créer une synergie d'action avec toutes les associations travaillant pour l'intérêt de la province ; initier des actions de cohésion sociale ; faciliter la collaboration entre FDS et la population ; contribuer à la réinsertion socioéconomique des déplacés internes et travailler au développement économique et social de la province.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.