Cameroun: Diagnostic du COVID-19 - Toutes les régions désormais autonomes

Les 100 000 tests rapides réceptionnés mardi dernier, viennent renforcer la riposte du Cameroun contre cette pandémie.

100 000 nouveaux tests rapides acquis mardi 2 juin. Le gouvernement camerounais est au four et au moulin pour rapidement diagnostiquer le plus grand nombre de personnes et mettre les malades sous traitement. Le pays dénombre déjà plus de 3500 guérisons et de l'avis des spécialistes, ces résultats sont, sans aucun doute, le fruit des tests précoces et de la prise en charge rapide. La démarche portant des résultats, le gouvernement s'est à nouveau déployé dans ce sens.

Mardi, dans un tweet largement partagé, le Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté) a annoncé : « Le gouvernement vient d'acquérir 100 000 tests rapides antigènes, en plus des 45 000 disponibles sur l'ensemble du territoire. Comme bonne nouvelle, toutes les régions seront désormais autonomes en matière de testing. La devise, c'est Tracking, Testing and Treat. » S'agissant de ces tests rapides dont les résultats sont disponibles au bout de 15 minutes, le Cameroun n'est pas à sa première acquisition.

C'est le président de la République, Paul Biya qui a donné le ton en mai dernier. A travers un don spécial, le chef de l'Etat a mis à la disposition des formations sanitaires, 5000 tests rapides, pour faciliter la prise en charge des cas suspects de coronavirus. L'important appui du président de la République qui intervenait après celui destiné aux 360 arrondissements du pays, venait en effet réduire le stress lié aux heures, voire aux jours d'attente des résultats des tests du Covid-19.

Avec ces 100 000 autres tests rapides réceptionnés mardi dernier, les opérations de diagnostic vont à coup sûr monter d'un cran au Cameroun. Et ce, sur l'ensemble du territoire national. L'on se souvient d'ailleurs qu'avant ces tests rapides, le Minsanté a décentralisé les activités de diagnostic dans l'optique de rapprocher les centres de dépistage des populations.

Depuis le 17 avril dernier, des laboratoires ont été mobilisés dans presque tout le pays pour intensifier la recherche des cas de Covid-19. C'est ainsi que 13 structures de l'Adamaoua, du Centre, de l'Est, de l'Extrême-Nord, du Littoral, du Nord- Ouest, du Sud-ouest, de l'Ouest, entre autres, ont été enrôlées, décentralisant ainsi les activités qui étaient uniquement menées au Centre Pasteur de Yaoundé.

Comme l'explique une source bien introduite au Minsanté, le dépistage est l'une des meilleures armes permettant de gagner la bataille contre le coronavirus. Car cette opération permet de traquer, de débusquer les éventuels cas où qu'ils se trouvent, de les mettre en quarantaine et de les traiter. Ce qui permet à long terme, de stopper la propagation du virus .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.